Biographie

J’ai fait tellement de créations petites qu’on pourrait en tapisser une église. Dessiner, et construire toutes sortes de choses était pour moi une échappatoire et surtout un moyen de me concentrer et de me connecter à moi-même.

Après plusieurs essais, j’ai trouvé l’école qui me convenait le mieux, les arts-plastiques à Saint-Luc en Belgique.

Mes thèmes de prédilection sont, arts de la récupération, le cirques, les animaux, et visages.

Ensuite, j’ai décidé de me former dans l’éducation.

Mon bagage de jeune fille au paire et d’animatrice CEMEA m’a permis de commencer une formation d’éducatrice spécialisée en accompagnement psycho-éducatif à la HES de Bruxelles.

En première année, j’ai travaillé les arts-plastiques et la musique avec des personnes âgées.

En deuxième année, mon stage m’a conduit à Ixelles, dans un centre psychiatrique ou j’ai animé des atelier artistiques avec des ergothérapeutes.

En dernière année, j’ai pu créer un spectacle dans un centre pour adultes handicapés mentaux.

Lors de mon travail final, j’ai créer mon premier label : « Educ-artiste »

J’ai enchaîné avec une formation pédagogique en art du cirque à l’école du cirque de Bruxelles, doublée d’un stage Handi-cirque (cirque avec les personnes handicapées)

J’ai eu diverses boulots en crèche, dans une école spécialisée, en internat, tout cela en tant qu’éducatrice spécialisée, avec toujours une couleur artistique.

Puis j’ai travaillé dans une école de trapèze volant dans un quartier défavorisé ou je m’occupais d’adolescents à la recherche de sensation fortes.

Toutes ses années j’ai continué à créer. Mes œuvres ont été exposées et vendus dans divers endroits.

J’ai ensuite ouvert l’école « Red Mark Circus » avec un ami à Sambreville, en Belgique.

J’ai eu l’occasion de participer à un film, un court métrage, quelques pièces de théâtre ainsi que la création de leur décors et pour couronner le tout, j’ai écris un livre.

Jongler avec toutes ses pratiques étaient pour moi une grande joie.

J’ai beaucoup voyager durant mes congés, Thaïlande, Inde, Népal, Pérou, Canada, Japon, Espagne, Norvège, Italie, France, Allemagne, Les pays de l’est, … tant de rencontres, j’en ai rempli des carnets de voyages.

A mon arrivée en Suisse en 2013, j’ai travaillé dans une école de cirque et plus tard dans une institution d’enseignement spécialisée.

J’achève actuellement ma formation (2018) d’art-thérapeute et anime des ateliers créatifs sur la Riviera Vaudoise, je vous y attends nombreux.

A oui, j’ai réalisé ma plus grande création en février 2018 … Maya.

Photographe: Fanny Meier

Anaïs Moors